in

AngryAngry CryCry CuteCute LOLLOL OMGOMG

Meurtre de Victorine: Connu des services de police, le sauvageon L.Bertin a avoué.

Ludovic Bertin est bien l’homme qui a avoué aujourd’hui avoir participé au meurtre de Victorine Dartois (vérification A1 photo + nom). Âgé de 25 ans, connu des services, l’homme a été interpellé à son domicile à Villefontaine (là où réside la famille de la jeune fille) en Isère, mardi, vers 15 h 20. L’homme aurait été aperçu sur les lieux du drame par un témoin, avance le journal Le Parisien .

Le suspect et la victime n’étaient pas proches, a déclaré l’avocate de la famille de Victorine Dartois, Me Kelly Monteiro. Par ailleurs, il s’agirait d’un voisin, affirme le quotidien francilien. Le Dauphine Libéré ajoute que l’homme serait père d’un bébé âgé d’environ 6 mois.Victorine Dartois, étudiante en BTS de 18 ans habitant à Villefontaine, avait disparu samedi 26 septembre après un après-midi de shopping avec des amis, alors qu’elle revenait à pied vers le domicile familial.

Son corps a été retrouvé moins de 48 heures plus tard, dans un ruisseau de la commune de Roche, limitrophe de Villefontaine.C’est sur le trajet du retour, après un dernier coup de fil à sa famille, à 18 h 50, disant qu’elle « arrivait dans 20 minutes », à pied, qu’elle a disparu près d’un stade jouxtant une zone boisée. Cette zone longe à cet endroit le ruisseau de Turitin, peu profond et encombré de branchages, où son corps a été découvert.

Le rapport d’autopsie a évoqué « une mort par noyade avec intervention d’un tiers en raison de multiples ecchymoses internes retrouvées sur le corps de la victime ». Le parquet a précisé que, « si aucune trace de violence sexuelle n’a été constatée, il n’est pas pour autant possible à ce stade de l’enquête d’écarter cette hypothèse ».

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

“Kouachi, Coulibaly, Abaaoud et autres erreurs fatales”

L’édito : Que puissent crever les morts de trouille !