in

Le pape François s’inquiète de la possible victoire de Marine Le Pen aux présidentielles de 2022, celle-ci lui répond

Le pape François a manifesté son inquiétude, ce lundi 15 mars, face à la montée du parti de Marine Le Pen à l’approche des élections présidentielles de 2022. Ce jour-là, il s’est entretenu avec quatre Français, au sujet de l’écologie.

Ce lundi 15 mars, le pape recevait quatre Français engagés dans les combats écologiques et sociétaux, dont le réalisateur et militant écologiste Cyril Dion, l’entrepreneuse Eva Sadoun et le fondateur du mouvement Coexister Samuel Grzybowski. Il leur a déclaré : « Faites la révolution, faites du désordre. Le monde est sourd, il faut lui ouvrir les oreilles », ainsi que le rapporte La Croix.

Le pape a également confié aux quatre Français : « Je ne veux pas être désagréable ou dire à votre pays ce qu’il doit faire. Mais c’est inquiétant. Je suis inquiet de la montée des populismes », relate BFMTV. Il a ajouté que « l’antidote, c’est un mouvement populaire. Et écouter ce mouvement. Il faut opposer au populisme le ‘popularisme’. Un bon gouvernement doit faire confiance aux citoyens, il doit les écouter ».

La chaîne de télévision précise que, selon ses informations, le pape faisait alors allusion à la montée de l’extrême droite dans l’hexagone. Marine Le Pen, elle, n’a pas tardé à s’exprimer en retour, réagissant aux propos du souverain pontife. Elle a tweeté : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu », ajoutant : « Je suis convaincue que de nombreux croyants seraient ravis que le pape s’occupe de ce qui se passe dans les églises plutôt que dans les urnes. Que chacun fasse ce pour quoi il est destiné. »

 

Sur la toile, tout comme la cheffe du Rassemblement national, ces propos ont offusqué d’autres internautes. « Le pape est neutre, en principe ! » a déclaré l’un. Un autre a écrit : « Le pape François avait pour conseiller, jusqu’à son décès, un mondialiste notoire, Peter Sutherland. Le pape est un mondialiste. » Certains ont également qualifié le pape « d’islamo-gauchiste ».

Eva Sadoun, qui a participé à l’entretien avec le pape, a également vivement réagi le 16 mars sur Twitter. « Le traitement de notre rencontre avec le pape sur la justice écologique sociale par BFMTV est scandaleux. Il a juste mentionné une confidence qu’il a reçue de la part d’une personne, il n’a ni porté une vision sur la politique française ni donné une opinion », s’est-t-elle indignée.

Par ailleurs, dans une interview donnée à BFMTV ce jeudi 11 mars, Marine Le Pen a d’ailleurs souhaité « rassurer » les Français sur son programme politique en vue des présidentielles de 2022.

Vous pouvez aider Epoch Time à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

Written by The Epoch Times

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

témoignage: Un infirmier en colère : “Quand je vois les gosses faire leur test salivaire…”

Comment un discours pervers a-t-il, en un an, établi son emprise sur le peuple français