in

“En l’absence d’autopsie, il sera impossible d’établir un lien de cause à effet entre le décès et la vaccination” déplore un médecin.

Le gouvernement annonce qu’un dispositif spécifique de surveillance renforcée des effets indésirables liés au vaccin anti-Covid-19 a été mis en place. Pour autant, certains cas de décès ne sont pas vérifiés ni, donc, comptabilisés par les autorités, en témoigne l’expérience de ce médecin.

Docteur, un de vos patients en EHPAD est décédé, quelques heures seulement après avoir reçu une injection du vaccin Pfizer. Tous les résidents sont-ils vaccinés systématiquement ?

Non, la vaccination n’est pas automatique. Les résidents en mesure de donner un consentement peuvent donner leur avis ; pour les autres, nous demandons l’avis des familles et ces avis sont respectés. Un certain nombre a refusé la vaccination.

Ce patient présentait-il des comorbidités ?

Tout d’abord, je dois apporter quelques précisions, car il ne s’agissait pas, à proprement parler, de mon patient. Il se trouve que je travaille dans un centre hospitalier spécialisé qui comporte plusieurs services de psychiatrie, des services de soins de longue durée et un EHPAD. Il y a quelques mois, j’ai été élu président de la CME (commission médicale d’établissement ) et, à ce titre, je suis régulièrement tenu informé des incidents qui se produisent dans l’établissement. De plus, il arrive que mes confrères me contactent pour me demander conseil lorsqu’ils sont confrontés à des situations inhabituelles. C’est dans ces circonstances que j’ai été contacté, mercredi dernier, par ma consœur gériatre, responsable de l’EHPAD. Cette dernière était dans l’embarras. Alors que la campagne de vaccination avait eu lieu le jour même à l’EHPAD, en début d’après-midi si mes souvenirs sont bons, elle me signalait le décès d’un résident vacciné quelques heures auparavant par le vaccin Pfizer. Il s’agissait d’un homme de 70 ans souffrant d’une pathologie psychiatrique sévère, mais en parfaite santé physique jusqu’à présent.

Une autopsie va-t-elle être réalisée pour établir la cause du décès ?

C’est bien là le problème. Lorsque ma consœur m’a réclamé des conseils sur la démarche à suivre….

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Test antigénique: L’avocat Carlo Brusa alerte sur les méthodes illégales des ARS dans le milieu scolaire

Énorme explosion à Madrid