in , , , , , , , , , , ,

Déconfinement : ce que pourrait mettre en place le gouvernement.

Selon nos dernières informations, le gouvernement s’appuie sur un rapport américain élaboré par des experts de l’agence de sécurité et du médicament . Cette étude, nommée « A road map to reopening » (« Une feuille de route pour la réouverture »), sert à l’administration de Donald Trump pour sortir de la crise. Nous l’avons analysé et l’avons superposé au modèle de santé français…


Ce rapport fournit une feuille de route pour naviguer à travers la pandémie actuelle de COVID-19 aux États-Unis. Il présente des orientations spécifiques pour adapter la stratégie de santé publique des USA et limiter la propagation épidémique du COVID-19, ainsi que les mesures et les nouveaux outils à mettre en place pour empêcher une nouvelle propagation de la maladie. Nous avons traduit les différentes étapes pour les superposer au modèle français et qui pourront être mises en application lorsque la transmission épidémique sera maîtrisée dans nos différentes régions. 

Une stratégie de gestion de la crise sanitaire en 4 phases :

Ralentir la propagation dans la phase I.

Il s’agit de la phase de réponse actuelle. L’épidémie de COVID-19 en France est en train de se stabiliser. Durant ces dernières semaines, les Agence Régionale de Santé, on pu bénéficier des mesures de déconfinement ordonnées par l’Etat. L’objectif de cette phase est de ralentir la propagation du virus dans la population : écoles sont fermées à travers le pays, travailleurs invités à faire leur travail à domicile, rassemblement interdits, fermetures des boutiques et restaurants… Ces mesures permettent aux infrastructures de santé de pouvoir « absorber » les flux importants de malades.

Déconfinement région par région en phase II.

Individuellement, chaque région pourrait passer à la phase II, dés lors qu’elle est en capacité de pouvoir diagnostiquer, traiter et isoler en toute sécurité les cas de COVID-19 et leurs contacts. Au cours de cette phase, les écoles et les entreprises pourraient rouvrir et une grande partie de la vie normale pourrait commencer à reprendre par étapes. Cependant, les mesures de distanciation sociale et les limitations des rassemblements ne seraient pas levées pour empêcher la transmission du virus et éviter au maximum l’arrivée d’un seconde vague. 

Pour les personnes âgées (celles de plus de 60 ans), celles qui ont des problèmes de santé et les autres populations à risque accru de COVID-19, seraient maintenues en phase 1 de confinement. Durant cette période, l’hygiène publique serait nettement améliorée et les nettoyages en profondeur des espaces partagés devraient devenir plus habituels et les surfaces partagées seraient plus fréquemment désinfectées. La population serait invité à limiter les rassemblements, et nous devrions porter des masques faciaux non médicaux (en tissu) dans la vie en communauté pour réduire les risques de propagation asymptomatique. Les personnes malades seraient invitées à rester à la maison et à se faire dépister pour COVID-19. Les tests devraient devenir beaucoup plus répandus et plus systématique, grâce à des points « service » entièrement déployés dans les cabinets de médecins sur l’ensemble du territoire.

Établir une protection immunitaire et lever la distance physique pendant la phase III.

Les restrictions de distance physique et d’autres mesures de phase II, pourraient être levées lorsque des outils sûrs et efficaces pour atténuer le risque de COVID-19 seront disponibles, y compris une surveillance étendue (traking), des traitements qui pourront sauver des patients atteints par la maladie importante et éviter la maladie chez les plus à risque, grâce à un vaccin sûr et efficace.4)

Reconstruire le sytème de santé pour prévenir d’une prochaine pandémie en phase IV.

Après avoir vaincu l’épidémie de COVID-19, la France devra se préparer à une éventuelle nouvelle menace de maladie infectieuse. Cette étape nécessitera des investissements massifs dans la recherche et le développement, l’expansion des infrastructures de santé publique et d’offre de soins de santé avec une augmentation significative des effectifs de personnels de santé.

Source : National Coronavirus Response « A ROAD MAP TO REOPENING »

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

HORREUR, EN ÉQUATEUR.

ECONOMIE/TOURISME : FONDS DE SOLIDARITÉ FINANCÉ PAR L’ÉTAT ET LA RÉGION