SANOFI vient d’annoncer ce matin faire un don de 100 millions d’Euros pour la recherche du Covid-19. Une fois la stratégie de communication passée… il est tout de même important de rappeler que le groupe pharmaceutique( dont la sécurité sociale garantie dépasse 80% de son chiffre d’affaire), bénéficie du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) qui est une mesure fiscale générique de soutien aux activités de recherche et développement (R&D) des entreprises, sans restriction de secteur ou de taille.

COMMENT SANOFI DONNE D’UNE MAIN ET REPREND DE L’AUTRE

SANOFI vient d’annoncer ce matin faire un don de 100 millions d’Euros pour la recherche du Covid-19. Une fois la stratégie de communication passée… il est tout de même important de rappeler que le groupe pharmaceutique (dont la sécurité sociale garantie dépasse 80% de son chiffre d’affaire), bénéficie du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) qui est une mesure fiscale générique de soutien aux activités de recherche et développement (R&D) des entreprises, sans restriction de secteur ou de taille.

En effet, les entreprises qui engagent des dépenses de recherche fondamentale et de développement expérimental peuvent bénéficier du CIR en les déduisant de leur impôt  » sous certaines conditions « .

Sanofi bénéficie au titre du CIR d’un crédit d’impôt annuel de 150 millions d’€uros. Ce qui sur 10 ans représente un manque à gagner de 1,5 milliard pour l’État. Au CIR s’ajoute le Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) qui de 13 millions en 2013 est passé à 24 millions en 2018.

Il faut savoir aussi qu’en une seule année, les salariés du groupe Sanofi ont subi deux cessions d’activités et de salariés dans la recherche anti-infectieuse et antibiotique (Zentiva), une fermeture de site (Marly la Ville), deux plans de suppressions d’emplois (promotion et support), deux externalisations d’activités (informatique et services support).

En 10 ans les effectifs de Recherche et Développement de Sanofi en France sont passés de 6300 à 3800. On enregistre une baisse de 12,5% pour le groupe entre 2014 et 2017. Et cela continue, la Direction vient d’annoncer 300 suppressions d’emplois en R&D en France auxquelles s’ajoutent 166 en Allemagne.

Ces dernières années, Sanofi ne cesse de « se restructurer » : abandon de la cardiologie, rachat de Bioverativ et Ablynx spécialisé dans l’hémophilie, cession de la santé animale à Boehringer Ingelheim, mais aussi abandon de ses génériques à des fonds d’investissement.

Pour les dirigeants et actionnaires de Sanofi la rentabilité n’est toujours pas suffisante. La société se réoriente vers la cancérologie dont le marché est en plein essor, mais elle a choisi Boston pour son implantation !

Les géant du CAC 40, ont atteint le niveau record de 51 milliards d’euros en 2018. Pour Sanofi dont la capitalisation est autour de 100 milliards, cela représente une hausse de 15,8% sur l’année précédente. Les actionnaires perçoivent donc d’importants dividendes ( 4 milliards environs pour 2019).

Alors avec plus d’1,5 milliard de crédit d’impôt en 10 ans,  3000 emplois supprimés suite à un plan massif de délocalisation : Le dons de 100 millions sera toujours ça de repris…

Back to Top

Log In

Forgot password?

Don't have an account? Register

Forgot password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Log in

Privacy Policy

To use social login you have to agree with the storage and handling of your data by this website. %privacy_policy%

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

Avant que vous ne partiez…

Inscrivez vous et recevez gratuitement notre newsletter chaque mois !

Nous ne spamons pas.

Close
Close