in , ,

2022 : le gouvernement a déposé in extremis un amendement pour instaurer le vote électronique par anticipation

Le gouvernement souhaite ainsi proposer aux électeurs de voter par anticipation dans certains bureaux via une machine, à une date fixée durant la semaine précédant le scrutin. 

Il s’agirait d’une première en France. Ce mardi 16 février, le gouvernement a déposé devant le Sénat un amendement destiné à autoriser le vote par anticipation pour l’élection présidentielle de 2022, rapporte notamment La Dépêche. Ajouté au dernier moment à un texte sur l’organisation technique du scrutin présidentiel, cet amendement prévoit la possibilité pour les électeurs qui le souhaitent de voter dans certains bureaux, via une machine à voter, à une « date prévue par décret pris au plus tard le sixième vendredi précédent le scrutin »

Selon le texte, les citoyens pourront ainsi « demander à voter dans une autre commune de leur choix parmi une liste de communes arrêtées par le ministre de l’Intérieur ». Adopté par l’Assemblée nationale en janvier, ce texte va être soumis jeudi 18 février en séance publique au Sénat. Il aura d’abord été examiné la veille par la commission des Lois, qui devrait le rejeter, d’après la majorité sénatoriale. 

Written by Valeurs Actuelles

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Numérique: Capgemini et OVH s’allient pour proposer un cloud souverain

Piratage: Fuite de près de 3 milliards d’adresses e-mails, vérifiez tout de suite si vous êtes concerné